Actualités

Fraîchement débarqué à l’uni et tu te fais l’effet d’une biche prise entre les phares d’une voiture ?

Tu te perds dans les couloirs et cours dans tous les sens sans savoir où donner de la tête ? La filière dans laquelle tu t’es engagé ne te convient pas ? Doutes et sueurs froides hantent tes nuits ? Pas de panique! Respire un bon coup et lis ce qui suit! Le but de cet article est de te donner quelques pistes pour répondre à LA question : Es-tu réellement fait pour l’uni ?

Clés en main

Comme la majorité des étudiants, tu as ta maturité fédérale en poche ce qui signifie que tu te situes à un niveau d’éducation comparable à la communauté universitaire de première année. Il est néanmoins évident que certaines filières, dont celle de médecine pour ne citer qu’elles, demandent des compétences plus poussées dans des domaines spécifiques. Pour palier à un manque de connaissances, il existe aujourd’hui des cours préparatoires qui s’effectuent avant la rentrée afin de se mettre en condition. Des leçons de soutien universitaire dispensé en même temps que ton apprentissage sont aussi proposées par des étudiants plus âgés ou des agences spécialisées. Les capacités dites pratiques se révèlent, quant à elles, primordiales pour s’en sortir dans la jungle du monde académique. En effet, l’autonomie, la motivation et la curiosité constituent des atouts qu’il fait bon d’avoir dans sa manche car à l’université tu te retrouves seul à la barre de ton navire!

À bout de souffle

Même si tu es considéré comme seul responsable de ce que tu accomplis à l’uni, il existe des personnes de soutien à qui t’adresser en cas de problème. Si tu te sens déphasé au point d’en être malade, c’est que cette alternative ne te convient probablement pas. Dans ce cas, le service d’orientation de ton université ou haute école te proposera d’effectuer un bilan avec un psychologue-conseiller en orientation afin de saisir le fond du problème. Si l’uni te satisfait en tous points mais que la filière choisie ne te contente pas, n’hésite pas à aller suivre des cours dans d’autres facultés! Tu trouveras peut-être ton bonheur là où tu ne l’y attendais pas. Sache qu’un changement demeure toujours possible, ne rumine pas tout seul dans ton coin, cours voir ton conseiller aux études, il saura t’informer au mieux sur les délais pour un changement de faculté ou de branche ainsi que pour une éventuelle exmatriculation!

 

En conclusion

S’informer constitue le maître-mot! N’hésite pas à visiter les sites des différentes facultés et des services proposés par ton uni, consulte des spécialistes et demande leur avis à tes amis et à ta famille. Et en cas de gros doute, des professionnels sont à ton service pour t’aider à éclaircir les sentiers encore obscurs de ton avenir.